Basson

Doyenne : Antoinette Baehler

[dès 7 ans]

Membre de la famille des anches doubles comme le hautbois, le cromorne et la cornemuse, le basson s’est beaucoup développé au cours des siècles. Son étendue de trois octaves et demi et sa longueur totale de 2 mètres 59 lui donnent la possibilité de produire des sons dans les registres grave et medium. Souvent «caché au fond des bois» de l’orchestre, le basson est un instrument indispensable tant dans la musique symphonique que dans la musique de chambre ou en formation d’harmonie

Un brin d’histoire
Le principe d’instruments fonctionnant au moyen d’une anche double était connu déjà dans la Haute Egypte. Le terme "basson" apparaît dans les traités de musique aux environs du XVIe siècle.
De caractère tantôt goguenard, tantôt lyrique, tantôt ronchon (Le Grand-Père dans "Pierre et le Loup" de Prokofiev), le basson possède également un large répertoire de concertos et de sonates. Vivaldi a écrit pas moins de 39 concertos pour basson! Mozart, Weber, Saint-Saëns, Jolivet et Gubaïdulina, pour ne citer que quelques compositeurs, lui ont aussi écrit quelques pages magnifiques.

Les études
Les bois (flûte traversière, hautbois, clarinette, saxophone, basson) et les cuivres (trompette, cor, trombone) sont les instruments à vent de l’orchestre symphonique. Les compositeurs leur donnent la fonction de «colorer» l’orchestre. Par la diversité de leurs timbres et de leurs tessitures, ils sont l’expression d’une palette de sonorités très riches. Chacun de ces instruments a son propre répertoire, dans des styles très variés, incluant solos et musiques d’ensembles.

Plan d'étudesTélécharger

Renseignements pratiques
Avant de louer ou d’acheter un instrument, il est indispensable de consulter le professeur.

S'inscrire en ligne